Contour :
    Add a header to begin generating the table of contents

    Un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    12 minutes de lecture

    Veut un un guide simple pour gravir le Mont Kilimandjaro ? Nous vous entendons!

    L’ascension du Kilimandjaro est un grand rêve pour de nombreux voyageurs. C'est un exploit difficile, c'est pourquoi nous avons compilé ceci guide simple pour vous aider à y faire face. Chaque année, environ 50 000 touristes partent à la conquête du sommet de cette montagne emblématique.

    Il n'est pas étonnant que le Kilimandjaro attire autant d'aventuriers. L’ascension de cette montagne isolée la plus haute du monde offre une expérience exaltante et un sentiment d’accomplissement que de nombreux randonneurs chérissent comme un insigne d’honneur.

    Cependant, gravir le Kilimandjaro implique une planification et une préparation minutieuses pour augmenter vos chances de succès. Alors, sans plus attendre, voici un guide pratique pour vous aider à naviguer jusqu'au sommet du mont Kilimandjaro.

    Guide d'ascension du mont Kilimandjaro : ce que vous devez savoir

    Avant de gravir la plus haute montagne d'Afrique, mieux vaut connaître les choses essentielles avant de tenter son sommet. Connaître ces choses vous permettra d'atteindre avec succès Uhuru Peak, le point le plus élevé du bord du cratère de Kibo.

    Alors, que devez-vous savoir sur l'ascension du Kilimandjaro ?

    Grimper en saison sèche

    Guide d'ascension du Kilimandjaro

    Bien que vous puissiez techniquement gravir le Kilimandjaro à tout moment de l’année, cela vaut la peine de prendre en compte la météo. La saison des pluies en Tanzanie, qui se situe entre mars et mai, puis de novembre à décembre, peut rendre les sentiers en désordre et sujets aux tempêtes. Pour éviter ces défis, il est plus judicieux de planifier votre ascension pour les mois les plus secs de janvier et février ou de juin à octobre.

    Choisir un tour opérateur local fiable est une bonne idée lors de la réservation de votre trek. Le gouvernement tanzanien encourage les grimpeurs à embaucher des guides locaux pour diverses raisons, notamment des préoccupations écologiques.

    Opter pour une pourvoirie locale peut contribuer positivement à l'économie du pays. En sélectionnant un voyagiste respecté en Tanzanie, vous pouvez garantir une expérience de premier ordre pour votre aventure au Kilimandjaro !

    En prime, pensez à ajouter un safari à travers le Serengeti et le célèbre cratère du Ngorongoro moyennant un coût supplémentaire.

    Réservez une visite auprès d'un voyagiste local fiable

    Groupe de randonneurs

    Lorsque vous partez à l'aventure en Afrique, il est préférable de réserver une excursion avec un fiable voyagiste local en Tanzanie. Le gouvernement tanzanien précise que les grimpeurs doivent obtenir un guide touristique local pour diverses raisons écologiques.

    Cela peut également aider à stimuler l'économie du pays si vous choisissez un fournisseur de guides locaux pour gravir le Kilimajaro. Avec le meilleur et rvoyagiste écognisé en Tanzanie, vous pouvez vivre la meilleure expérience de votre aventure au Kilimandjaro !

    De plus, vous pouvez également profiter du safari à travers le Serengeti et son célèbre cratère du Ngorongoro pour quelques milliers de dollars supplémentaires.

    Choisissez votre itinéraire avec soin

    Tanzanie - choisissez votre itinéraire avec soin - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Choisissez soigneusement votre itinéraire.

    Choisir le bon itinéraire est crucial pour votre ascension du Kilimandjaro.

    Cette décision peut avoir un impact significatif sur votre expérience, il est donc essentiel de choisir judicieusement. Il existe sept itinéraires établis sur le Kilimandjaro :

    – Itinéraire Marangu

    – Itinéraire Machame

    – Itinéraire Lemosho

    – Itinéraire Shira

    – Route Rongai

    -Itinéraire du Circuit Nord

    L’itinéraire Marangu est le plus simple, le plus rapide et le plus rentable parmi ces options. Cependant, la route Machame est connue pour être l’une des plus difficiles, prenant généralement six à sept jours pour atteindre le sommet.

    La route Lemosho propose également un voyage plus pittoresque, généralement de sept à neuf jours. N'oubliez pas que plus vous montez longtemps, plus le coût est élevé.

    Cependant, cela en vaut la peine, car les itinéraires les plus longs comportent plus de taux de réussite que ces voies d'ascension rapide. Le long voyage donne à votre corps le temps de s'acclimater, augmentant vos chances de réussir votre ascension.

    Assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent pour budgétiser

    Tanzanie - de l'argent au budget - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    L’ascension du Kilimandjaro est une expédition coûteuse. Bien que des forfaits touristiques soient disponibles, ils coûtent environ $2000 et vous avez besoin d'aide pour les trouver.

    Il n'est pas non plus prévu de dépenser jusqu'à $3 000, plus vos frais d'hébergement, dans une ville voisine avant le trek. Si vous envisagez également un safari après votre ascension du Kilimandjaro, cela entraînera des frais supplémentaires, alors assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent pour prévoir votre budget.

    N'oubliez pas de donner un pourboire aux porteurs

    Tanzanie - donnez un pourboire aux porteurs - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Après la montée, donnez un pourboire à tous les porteurs et guides. Même si ce n’est pas obligatoire, c’est habituel.

    Apportez de l'argent avec vous et remettez-le aux porteurs et aux guides à la fin de l'ascension. Cela les aide à subvenir aux besoins de leur famille.

    Payez un supplément pour une tente de salle de bain en option

    Tanzanie - tente de salle de bain en option - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Payer un supplément de $236 pour une tente de salle de bain en option peut garantir que votre camp est équipé d'une tente de salle de bain étanche, zippée et portable. Cependant, vous n'êtes pas obligé de le faire si vous êtes d'accord pour rester coincé avec l'abri limité de affleurements volcaniques et les vieilles dépendances en bois trouées dans le sol éparpillées dans le camp du sentier.

    Préparez soigneusement votre équipement et apportez des médicaments

    Tanzanie - apportez des médicaments - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Pour réussir votre ascension, préparez le équipement requis et apportez des médicaments. Comme vous le savez, gravir une montagne de 19 000 pieds n’est pas une blague.

    Ainsi, vous feriez mieux de vous préparer à tout. Ainsi, il serait préférable d'apporter les éléments suivants avec vous :

    – Bouteilles d'eau réutilisables

    – Sac de couchage gonflable

    – Legging thermique

    – Pantalon polaire

    – Des vêtements qui sèchent rapidement

    - Des lunettes de soleil

    – Chaussures de randonnée imperméables

    – Paire de chaussettes et plus

    – Sac de jour

    - Crème solaire

    - Caméra

    - Bâtons de randonnée

    – Lampe frontale à LED

    Assurez-vous d'apporter de l'argent liquide et vos documents avec vous.

    Il faut du temps pour s'acclimater

    Tanzanie - il est temps de s'acclimater - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Certains alpinistes ne parviennent pas à gravir le sommet du Kilimandjaro à cause du mal de l'altitude. C'est pourquoi donner à votre corps le temps de mieux s'acclimater est essentiel, et vous pouvez l’obtenir en empruntant les itinéraires les plus longs.

    À quel point est-il difficile de gravir le mont Kilimandjaro

    Tanzanie - ascension du mont Kilimandjaro - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Il n'est pas difficile de gravir le Kilimandjaro car il y a des sentiers bien établis et accessibles. itinéraires de randonnée, comme la voie Marangu. Ainsi, la chose la plus difficile à laquelle vous serez confronté au cours de votre voyage est les problèmes liés à l'altitude.

    Quel est le meilleur moment pour escalader le Kilimandjaro

    Tanzanie - meilleur itinéraire pour gravir le mont Kilimandjaro - un guide simple pour gravir le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Le meilleur moment pour gravir le Kilimandjaro se situe entre janvier et février ou juin et octobre, car ce sont les mois secs de la Tanzanie. Dans la mesure du possible, ne partez jamais en randonnée de mars à mai ou de novembre à décembre, saisons humides du pays.

    Ai-je besoin d'un guide pour parcourir le Kilimandjaro ?

    Tanzanie - guide de randonnée au mont Kilimandjaro - un guide simple pour escalader le mont Kilimandjaro : tout ce que vous devez savoir

    Oui. Pour gravir le Kilimandjaro, un guide doit être agréé par le parc national du Kilimandjaro. La plupart des grimpeurs ont une équipe composée de porteurs, de guides principaux, de guides adjoints et de cuisiniers.

    Que dois-je emporter au Kilimandjaro ?

    Tanzania - 31 technical gear - a simple guide to climbing mount kilimanjaro: all you need to know

    Lors de l'ascension du Kilimandjaro, il est essentiel d'emporter les éléments essentiels suivants :

    1. Clothing

    – Pantalon de randonnée isolé

    – Chemises de randonnée à manches longues

    – Pantalon de randonnée

    – Couches de base supérieure et inférieure

    – Couches de base supérieure et inférieure

    - Sous-vêtement

    – Chemises à manches courtes

    – Veste d'hiver isolée

    – Veste polaire Polartec

    – Veste rigide

    2. Basic Equipment

    – Sac à dos

    – Sac de sport imperméable

    - Sac de couchage

    - Bâtons de randonnée

    - Bouteilles d'eau

    – Cache-cou ou foulard

    3. Headgear

    – Bonnet chaud

    - Chapeau de soleil

    - Lampe frontale

    – Lunettes de soleil

    4. Hands & feet gears

    – Des gants ou mitaines chauds

    – Des gants légers

    – Bateaux de randonnée

    – Chaussures de randonnée

    – Des paires de chaussettes

    – Guêtres

    5. Other essentials

    - Adaptateur de fiche

    – Appareil photo et batteries supplémentaires

    - Articles de toilette

    Préparation et Formation

    1. Physical Fitness Requirements

    L'ascension du Kilimandjaro nécessite une bonne forme physique, car il s'agit d'une randonnée exigeante qui peut durer plusieurs jours. Même si cela ne nécessite pas de compétences techniques en escalade, vous devez être prêt à affronter de longues journées de randonnée à haute altitude.

    Pour développer votre endurance, privilégiez les exercices cardiovasculaires comme la randonnée, la course ou le vélo. Intégrez des exercices de musculation pour renforcer vos jambes, votre tronc et le haut de votre corps, car vous porterez un sac à dos et traverserez des terrains variés.

    De plus, pratiquer des randonnées en montée et en descente sur des sentiers présentant des conditions similaires à celles du Kilimandjaro peut aider à préparer vos muscles aux défis à venir. Essayez d'augmenter lentement l'intensité et la durée de vos entraînements au cours des mois précédant votre ascension afin de vous assurer que vous êtes bien préparé aux exigences physiques du trek.

    2. Gear and Equipment Checklist

    Il est essentiel d’emporter le bon équipement pour réussir l’ascension du Kilimandjaro. Commencez par les bases : une paire de chaussures de randonnée robustes et rodées, des couches de vêtements qui évacuent l'humidité pour réguler la température corporelle et une coque extérieure imperméable et coupe-vent.

    N'oubliez pas les éléments essentiels tels qu'un sac de couchage chaud adapté aux basses températures, un sac à dos confortable avec des bretelles rembourrées et une ceinture abdominale, des bâtons de randonnée pour la stabilité et une lampe frontale avec des piles supplémentaires pour naviguer dans l'obscurité. Les autres articles comprennent de la crème solaire, un baume à lèvres avec SPF, un chapeau à larges bords, des lunettes de soleil et une bouteille d'eau rechargeable ou un système d'hydratation.

    Pour alimenter votre randonnée, emportez des collations riches en énergie telles que des noix, des fruits secs et des barres énergétiques. Consultez votre voyagiste ou votre guide pour une liste complète de matériel adaptée à votre itinéraire et à votre saison spécifiques.

    3. Mental Preparation Tips

    L'ascension du Kilimandjaro n'est pas seulement un défi physique, c'est aussi un défi mental. Préparez-vous mentalement pour le voyage en fixant des attentes réalistes et en comprenant que l'ascension vous poussera au-delà de votre zone de confort.

    Visualisez-vous en train de réussir à gravir la montagne et de vous concentrer sur le sentiment d'accomplissement qui vous attend au sommet. Pratiquez des techniques de pleine conscience et de réduction du stress, comme la méditation ou des exercices de respiration profonde, pour rester calme et concentré pendant les moments difficiles sur le sentier.

    Entourez-vous d'un système de soutien positif composé de collègues grimpeurs, de guides et de porteurs qui peuvent vous encourager et vous motiver tout au long du chemin. Adoptez l'esprit d'aventure et abordez l'ascension avec un esprit ouvert, prêt à relever tous les défis et expériences qui se présentent à vous.

    N’oubliez pas que surmonter les obstacles et les revers fait partie du voyage et peut rendre la victoire au sommet encore plus douce.

    Choisir le bon itinéraire

    1. Overview of Kilimanjaro Routes

    Le mont Kilimandjaro propose plusieurs itinéraires aux caractéristiques, paysages et défis uniques. Parmi les itinéraires les plus populaires figurent les itinéraires Marangu, Machame, Lemosho et Rongai. La route Marangu, souvent appelée route « Coca-Cola », est connue pour son ascension progressive et ses hébergements en refuge, ce qui en fait une option populaire pour ceux qui recherchent une randonnée plus confortable.

    La Machame (route du whisky) est célèbre pour la beauté de ses paysages et son relief varié, notamment des forêts tropicales luxuriantes et des déserts alpins. La route Lemosho est appréciée pour ses vues époustouflantes et son profil d'acclimatation progressive.

    En revanche, la route Rongai offre une expérience plus isolée et moins fréquentée, avec la possibilité d'observer la faune en cours de route. Chaque itinéraire varie en durée, en difficulté et en paysages, permettant aux grimpeurs de choisir l'option qui correspond le mieux à leurs préférences et capacités.

    2. Factors to Consider in Route Selection

    Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors du choix d’un itinéraire pour gravir le mont Kilimandjaro. Avant tout, votre niveau d’expérience en randonnée et votre forme physique. Certains itinéraires, comme l'itinéraire Marangu, sont moins exigeants physiquement mais peuvent avoir un taux de réussite plus élevé en raison de leur profil d'ascension progressif.

    D'autres itinéraires, comme la route Machame, nécessitent une endurance et une endurance incroyables mais offrent des paysages plus diversifiés et une plus grande chance d'atteindre le sommet du Kilimandjaro. De plus, tenez compte de la période de l’année à laquelle vous prévoyez de grimper, car les conditions météorologiques peuvent varier en fonction de la saison.

    Des itinéraires comme les itinéraires Lemosho et Rongai sont moins affectés par la foule et offrent une expérience plus tranquille, tandis que les itinéraires comme Machame peuvent être plus fréquentés pendant les hautes saisons d'escalade. Enfin, des considérations logistiques telles que le transport vers et depuis l'aéroport international du Kilimandjaro, ainsi que la disponibilité de voyagistes et de services de soutien comme le projet d'assistance aux porteurs du Kilimandjaro, doivent être prises en compte.

    3. Popular Route Comparisons

    La comparaison des itinéraires populaires du Kilimandjaro peut vous aider à prendre une décision plus éclairée en fonction de vos préférences et priorités. La route Marangu, par exemple, est souvent privilégiée pour sa durée plus courte et ses hébergements en refuge, mais elle a tendance à être plus fréquentée et moins pittoresque que les autres routes.

    La route Machame est réputée pour ses vues époustouflantes et son terrain difficile, notamment le tristement célèbre « mur de Barranco » et l'ascension nocturne exaltante du sommet. La route Lemosho offre un profil d'acclimatation plus progressif et des vues panoramiques sur les glaciers du Kilimandjaro.

    En revanche, la route Rongai offre une expérience plus calme et plus isolée avec la possibilité de traverser plusieurs zones climatiques. Lorsque vous comparez des itinéraires, tenez compte de facteurs tels que le coût de l'ascension du Kilimandjaro, le niveau de soutien fourni par les voyagistes et la probabilité de gravir le Kilimandjaro pour vous assurer de choisir l'option qui correspond à vos objectifs et à vos attentes.

    Comprendre le mal d'altitude

    1. Symptoms and Risks

    Le mal des montagnes, également appelé mal aigu des montagnes (AMS), peut survenir lors d'une ascension trop rapide vers des altitudes élevées, comme lors de l'ascension du mont Kilimandjaro. Les symptômes courants comprennent des maux de tête, des nausées, des étourdissements, de la fatigue et des difficultés à dormir.

    Dans les cas graves, le mal de l'altitude peut évoluer vers des affections plus graves comme l'œdème pulmonaire de haute altitude (HAPE) ou l'œdème cérébral de haute altitude (HACE), qui peuvent mettre la vie en danger s'ils ne sont pas traités rapidement. Les grimpeurs doivent être conscients des signes du mal de l'altitude et surveiller de près leurs symptômes, en particulier lors de la poussée critique vers le sommet, lorsque le risque d'AMS est le plus élevé.

    2. Acclimatization Strategies

    Une bonne acclimatation est essentielle pour réduire le risque de mal d'altitude lors de l'ascension du mont Kilimandjaro. Les grimpeurs doivent suivre un profil d'ascension lent et progressif, laissant à leur corps le temps de s'adapter à la diminution des niveaux d'oxygène à des altitudes plus élevées.

    Cela peut impliquer d'incorporer des jours de repos dans l'itinéraire, de grimper lentement et de passer des nuits à des altitudes de plus en plus élevées pour faciliter l'acclimatation. L'hydratation est également essentielle à l'acclimatation, car la déshydratation peut exacerber les symptômes du mal de l'altitude.

    De plus, certains médicaments, tels que l'acétazolamide (Diamox), peuvent être prescrits pour aider à prévenir ou à atténuer les symptômes du SMA.

    3. Emergency Procedures

    Même si le mal de l’altitude peut encore survenir malgré les précautions prises, les grimpeurs doivent être prêts à réagir efficacement en cas d’urgence. Si vous présentez des symptômes graves d’AMS, il est essentiel de descendre à une altitude inférieure pour consulter immédiatement un médecin.

    Les guides et les voyagistes sont formés pour reconnaître les signes du mal de l'altitude et peuvent fournir assistance et conseils en cas d'urgence. Les guides transportent généralement des kits portables d’oxygène et de premiers secours pour fournir un traitement initial aux maladies liées à l’altitude.

    Dans des cas extrêmes, une évacuation par hélicoptère peut être nécessaire. Les grimpeurs doivent donc s'assurer d'une couverture d'assurance voyage adéquate, y compris une évacuation médicale d'urgence.

    Logistique et planification

    1. Booking Guides and Permits

    Lorsque vous planifiez une ascension du mont Kilimandjaro, il est essentiel de réserver des guides réputés et d'obtenir les permis nécessaires à l'avance. De nombreux voyagistes proposent des randonnées guidées jusqu'au Kilimandjaro, mettant à disposition des guides expérimentés, des porteurs et un soutien logistique tout au long du voyage.

    La recherche et la sélection d'un voyagiste fiable sont essentielles pour garantir une ascension sûre et agréable. De plus, les grimpeurs doivent obtenir un permis auprès de l'Autorité des parcs nationaux de Tanzanie (TANAPA) pour entrer dans le parc national du Kilimandjaro, les frais variant en fonction de l'itinéraire et de la durée de la randonnée. Il est recommandé de réserver des guides et des permis longtemps à l'avance, en particulier pendant les hautes saisons d'escalade.

    2. Accommodation Options

    L'hébergement pendant l'ascension du Kilimandjaro consiste généralement en des refuges de montagne ou des tentes fournies par les voyagistes. La route Marangu est unique car elle propose un hébergement en dortoir dans des refuges de montagne le long du sentier, une option plus confortable pour les grimpeurs.

    Alternativement, la plupart des autres itinéraires impliquent de camper sous des tentes dans des campings désignés, les voyagistes fournissant tout l'équipement de camping et le personnel de soutien nécessaires. Les grimpeurs doivent être préparés à un hébergement de base et prêts à s'adapter aux conditions rustiques du camping en montagne.

    3. Transportation and Arrival Detail

    L'aéroport international du Kilimandjaro est la principale porte d'entrée pour les grimpeurs se rendant en Tanzanie pour gravir le mont Kilimandjaro. De nombreux voyagistes proposent des services de transfert aéroportuaire pour transporter les grimpeurs de l'aéroport jusqu'à leur point de départ du trek.

    Coordonner à l'avance la logistique du transport avec votre voyagiste est essentiel pour garantir un processus d'arrivée et de départ fluide. En fonction de l'itinéraire choisi, les grimpeurs peuvent commencer leur randonnée à partir de différents points de départ de sentiers proches de la base de la montagne, le transport étant assuré vers et depuis ces points de départ dans le cadre du voyage organisé.

    Les grimpeurs doivent prévoir d'arriver en Tanzanie au moins un jour ou deux avant le début de leur ascension afin de leur laisser le temps de se reposer, de s'acclimater et de se préparer finalement.

    Considérations relatives à la sécurité et à l'environnement

    1. Leave No Trace Principles

    La pratique du principe Leave No Trace est essentielle pour minimiser l’impact environnemental de l’ascension du mont Kilimandjaro. Ces principes incluent l’emballage des déchets, le fait de rester sur les sentiers désignés, la minimisation des impacts des feux de camp et le respect de la faune et des habitats naturels. Les voyagistes et les guides jouent un rôle crucial dans l’éducation des grimpeurs sur les pratiques Leave No Trace et dans la priorité à la gestion de l’environnement tout au long du trek.

    2. Weather and Seasonal Variations

    La météo sur le mont Kilimandjaro peut varier considérablement en fonction de la période de l'année et de l'altitude. Les grimpeurs doivent être préparés à diverses conditions, allant des températures chaudes et humides dans les zones inférieures de la forêt tropicale aux températures glaciales et aux vents forts près du sommet.

    La saison des pluies, généralement de mars à mai et de novembre à décembre, entraîne une augmentation des précipitations et une visibilité réduite, ce qui rend les conditions d'escalade plus difficiles. À l’inverse, la saison sèche de juin à octobre offre un ciel plus clair et des conditions météorologiques plus stables, ce qui en fait une période prisée pour gravir le Kilimandjaro.

    Quelle que soit la saison, les grimpeurs doivent s'habiller en plusieurs couches et se préparer aux changements brusques de temps et aux fluctuations de température.

    3. Health and Safety Guidelines

    L'ascension du mont Kilimandjaro présente des risques inhérents, notamment le mal de l'altitude, les conditions météorologiques extrêmes et l'effort physique. Les grimpeurs doivent donner la priorité à leur santé et à leur sécurité tout au long du voyage. Cela implique de rester hydraté, de manger des repas nutritifs, de prendre des pauses au besoin et de communiquer ouvertement avec les guides et les autres grimpeurs de toute préoccupation ou symptôme de maladie.

    Les grimpeurs doivent également être conscients du risque de maladies liées à l'altitude et se familiariser avec les signes et symptômes d'affections telles que le mal aigu des montagnes (AMS), l'œdème pulmonaire de haute altitude (HAPE) et l'œdème cérébral de haute altitude (HACE).

    Suivre un rythme lent et régulier, permettant une bonne acclimatation, et adhérer aux conseils de guides expérimentés peuvent aider à atténuer ces risques et à augmenter les chances d'atteindre le sommet du mont Kilimandjaro avec succès et en toute sécurité.

    Conclusion

    Alors, voilà! Ce sont les choses que vous devez savoir sur l'escalade Kilimandjaro. Alors, commencez à préparer votre prochaine aventure africaine avec ce guide à l'esprit. Si vous avez des questions sur l'ascension du Kilimandjaro, la visite de la Tanzanie ou la planification de votre safari de rêve, entrez contact avec Easy Travel aujourd'hui pour transformer vos rêves en réalité.

    Musaddiq Gulamhussein - Propriétaire - Easy Travel Tanzanie

    À propos de l'auteur : Musaddiq

    Rencontrez Musaddiq Gulamhussein, propriétaire d'Easy Travel Tanzania, une agence de voyages qui crée des expériences de safari qui changent la vie depuis plus de 35 ans. Musaddiq a exploré la Tanzanie, développant une profonde compréhension des cultures et traditions locales. Suivez son voyage et découvrez l'expérience African Safari grâce aux réseaux sociaux et au blog d'Easy Travel.

    Entrer en contact

    Lire plus de blogs comme celui-ci :